Le Doudou | VF | HDLIGHT

Liens de Téléchargement

Uptobox Fuuze HDLIGHT (VF)
Uptobox Uptobox HDLIGHT (VF)
1fichier 1fichier HDLIGHT (VF)
Cloudvid HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

Le Doudou
Réalisateur(s) : Julien Hervé, Philippe Mechelen
Acteur(s) : Guy Marchand, Kad Merad, Malik Bentalha
Catégorie(s) : Comedie
Langue : VF
Qualité(s) : HD, HDLIGHT

Michel a perdu le doudou de sa fille à l’aéroport de Roissy. Il dépose un avis de recherche avec une récompense. Sofiane, employé à l’aéroport, y voit l’occasion de se faire un peu d’argent et prétend avoir retrouvé la peluche. Le mensonge révélé, Michel et Sofiane se lancent malgré tout sur les traces du doudou. Une mission plus compliquée que prévu…

1 commentaire pour le film “Le Doudou” :

  1. Anonyme dit :

    Kad Merad présente la nouvelle comédie française de l’équipe derrière la franchise à succès Les Tuche.

    La star de la bande dessinée française Kad Merad, sympathique et facilement irritable, a enchaîné les succès (Welcome to the Sticks, The Chorus) et les manques (Bangkok, Nous avons un problème !, Enquêteurs du FBI Frog Frog Butthead), à chaque nouvel été apportant une nouvelle comédie de studio large pour lui à la manchette. Cette année ne fait pas exception à la règle, Merad jouant le rôle principal dans Looking for Teddy, un câlin sur deux inconnus qui unissent leurs efforts pour retrouver un animal en peluche manquant. (Remarque: Le titre original, Le Doudou, est le mot français utilisé par les enfants pour décrire de tels jouets. Pour des raisons évidentes, le titre a été modifié pour une consommation en langue anglaise.)

    Ecrit et réalisé par Julien Hervé et Philippe Mechelen – les esprits à l’origine du succès et des comédies limites inimitables de Tuche, qui ont déjà rapporté plus de 10 millions de spectateurs en France – cette folle aventure a quelques moments inoubliables mais aussi beaucoup ceux qui roulent. Une fois de plus, Merad a la chance de jouer un bon gars avec un tempérament serré pris dans une mauvaise situation, en faisant équipe avec le comique Malik Bentalha dans une escapade qui les emmène des profondeurs de l’aéroport Charles de Gaulle au cœur de Paris et la campagne française, puis de retour. Légère, 82 minutes plus tard, la sortie de Pathe est moins bonne que chez elle, alors que son principe de base est de refaire tout son potentiel si quelqu’un parvient à améliorer les plaisanteries.

    Merad joue le rôle de Michel, un urbaniste d’une cinquantaine d’années nommé Michel, qui, pour des raisons révélées plus tard dans un revirement sentimental effronté, est obsédé par la recherche de l’ours en peluche que sa fille perdu à CDG. Il fait bientôt la connaissance de Sofiane, porteuse d’aéroport et bourreau des arts de la scène, qui pense pouvoir duper l’argent de Michel, mais le rejoint finalement dans sa quête chaleureuse. Les deux chemins se croisent avec une pléiade de personnages loufoques, certains hilarants, en particulier un défenseur des droits de l’homme catholique interprété par le comique Elie Semoun. jusqu’à la fin du deuxième acte.

    À la différence de nombreux comiques français, Merad sait comment minimiser ses rôles, n’élevant la voix que lorsque cela est nécessaire, alors qu’il observe avec lassitude l’absurdité qui l’entoure. (L’acteur a récemment joué dans des rôles plus dramatiques, jouant le rôle principal dans la célèbre série télévisée Baron noir.) Il n’a pas beaucoup de choses à travailler ici, mais le moins que l’on puisse faire, c’est que les cinéastes continuent de faire avancer les choses, tout en lançant quelques gags visuels amusants impliquant une vidéo de vidéosurveillance et un berger allemand difficile à manier.

    Tandis que les séquences de l’aéroport offrent des dessins amusants des personnes qui y travaillent, le film perd son rythme une fois qu’il se dirige vers d’autres lieux et les réalisateurs auraient probablement fait mieux en s’en tenant à un seul décor. Pourtant, comparé aux films de Tuche, ce film montre au moins un peu de tact, même si les choses deviennent trop mauvaises pendant une finale surmenée qui se déroule exactement comme vous le souhaitez. Comme beaucoup de comédies françaises de haut niveau, Teddy prend un concept décent et le passe à l’écran sans se donner la peine d’écrire le scénario, ce qui donne quelques bons gags mêlés à beaucoup de caricature et de faux sentiments.

    Bentahla, qui a dirigé l’affreux Taxi 5, a une présence vivante ici qui fait office de joli contrepoint aux manigances tristes de Merad. Romain Lancry est un autre boulot qui travaille à De Gaulle et finit par voler la plupart de ses scènes, tandis que David Salles joue un agent de sécurité qui mérite d’être enfermé dans le chenil avec son chien.