De père en flic 2 en streaming VF HDLIGHT

video

Liens de Téléchargement

Uptobox Fuuze HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

De père en flic 2
Réalisateur(s) : Emile Gaudreault
Acteur(s) : Karine Vanasse, Louis-José Houde, Michel Côté
Catégorie(s) : Comedie, Policier
Langue : VF

Les deux policiers sont forcés de collaborer de nouveau alors qu’ils doivent infiltrer la mafia…

1 commentaire pour le film “De père en flic 2” :

  1. Anonyme dit :

    Il y a huit ans, le film d’action-comédie franco-canadien De père en flic (Father and Guns) était un blockbuster massif. Alors qu’un film similaire comme Good Cop, Bad Cop a réussi à se réinventer pour une suite époustouflante, les créateurs de Father and Guns ont décidé de s’en tenir exactement à la même formule. L’intrigue est presque la même que dans le premier film: deux policiers, un père trop ambitieux et un fils troublé, s’infiltrent dans un camp d’entraînement pour obtenir des informations d’un collaborateur de la scène du crime organisé montréalais. La principale différence entre les deux films est que le premier film se concentre sur un camp d’entraînement pour les relations difficiles entre les pères et les fils tandis que le second film présente un camp d’entraînement pour les couples où le fils participe avec sa petite amie.

    Malgré sa formule répétitive, le film fonctionne étonnamment bien et est même une légère amélioration par rapport au premier film à mon avis. Le film commence avec une séquence d’ouverture saisissante et sinistre, puis passe à une scène au rythme rapide avec deux blagues incroyables qui vous mettent immédiatement dans le film. Le rythme de cette deuxième tranche est plus rapide, l’humour est plus sur le point et le jeu s’est également amélioré. Louis-José Houde a amélioré ses compétences d’acteur en bois et stéréotypées dès la première partie et sa nouvelle partenaire à l’écran, Karine Vanasse, est une actrice beaucoup plus polyvalente que Caroline Dhavernas dans le premier film. Le film se concentre encore plus sur l’acteur principal Michel Côté que le premier film puisqu’il incarne à la fois un policier ambitieux, un amant émotionnel, un conducteur silencieux, un psychologue radical, un solitaire sentimental et un père coriace. Cette idée est payante car le personnage et l’acteur sont très intéressants.

    Du côté négatif, les personnages secondaires et les activités dans le camp d’entraînement sont trop similaires par rapport au premier film. Il y a quelques exceptions positives comme le couple lesbien hilarant et la discussion sur les parents dans les bois mais ces parties du film sont globalement les moins intéressantes. C’était un bon choix de se concentrer davantage sur ce qui se passe entre les séquences du camp d’entraînement comme les approches hilarantes scandinaves et thaïlandais. La fin était un peu trop prévisible mais n’a pas dépassé son accueil.

    Malgré ses défauts évidents et prévisibles, la deuxième partie de Father and Guns est une surprise positive et un film avec de meilleures performances, des séquences d’action vives, des moments émotionnels ciblés, des blagues hilarantes et une bonne dose de tension. Le film divertit du début à la fin. Cela pourrait ne pas battre le deuxième volet de Good Cop, Bad Cop cette année, mais cela souligne le fait que cette année pourrait être la plus fructueuse du cinéma canadien-français depuis très longtemps.