Hell Fest VF HDLIGHT

Regarder Hell Fest streaming vf
Voir Hell Fest en streaming HD

Liens de Téléchargement

Uptobox Fastdownload HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

Hell Fest
Réalisateur(s) : Gregory Plotkin
Acteur(s) : Amy Forsyth, Bex Taylor-Klaus, Reign Edwards
Catégorie(s) : Epouvante horreur
Langue : VF

Un tueur en série masqué transforme un parc d’attractions sur le thème de l’horreur en un terrain de jeu personnel, terrorisant un groupe d’amis alors que le reste des clients pense qu’il fait partie intégrante de la série.

4 Commentaires pour le film “Hell Fest” :

  1. Anonyme dit :

    Ce film était assez divertissant pour ce qu’il est… un film de slasher. Je ne suis pas sûr que les films de type slasher gagneraient 10 étoiles car il n’y a généralement pas beaucoup de jeu d’acteur, juste beaucoup de cris et de courses. LOL.

    HellFest était un bon film à voir dans le théâtre. Les erreurs étaient amusantes, les graphismes et le style me rappelaient l’horreur des années 80. Vous ne vous attendez pas à voir un film primé aux Oscars, vous vous attendez à vous amuser. Et ce fut une promenade amusante.

    Je recommanderais de voir ce film si vous aimez les films d’horreur campagnards, amusants et amusants. Vous n’êtes pas sûr de savoir pourquoi vous n’obtenez que 1 ou 2 étoiles, … vous avez vu la bande-annonce et saviez à quoi vous attendre.

  2. Anonyme dit :

    Je pensais que ce film aurait dû sortir en octobre, mais je suppose que c’est assez proche. En fait, j’ai vraiment aimé la bande-annonce pour cela. Les horreurs sur le thème des parcs d’attractions ont beaucoup de potentiel. Ils ne se produisent pas si souvent, mais ils peuvent être tellement amusant. Regardez The Funhouse, c’est un film d’horreur solide. Quoi qu’il en soit, je voulais satisfaire les démangeaisons d’horreur avec ce slasher. Globalement, ce n’est pas la meilleure des choses, mais c’est un film amusant. Il montre très bien le parc sur le thème de l’horreur et a assez d’action pour le maintenir à flot pendant une heure et demie.

    Le film parle d’un groupe d’amis qui obtiennent des billets VIP pour un parc d’attractions itinérant appelé Hell Fest. Le parc à thème horreur a des niveaux de folie où les craintes augmentent si le visiteur ose y aller. À l’insu du groupe, un tueur masqué dérangé se faufile dans le parc et commence à traquer le groupe, à savoir le personnage principal, Natalie. Il est difficile pour le groupe de déchiffrer ce qui est réel et ce qui ne l’est pas car tout dans le parc est rempli d’effarouchements et d’attaques.

    Je pensais que les visuels du parc étaient agréables. Vous avez l’impression de vivre par procuration à travers le parc et les frayeurs. Il y a des lumières vives, des monstres créatifs et des manèges, tout est très atmosphérique. Les personnages sont terribles. Certains sont sous-développés et d’autres sont tout simplement super énervants. Vous recherchez le tueur en toute honnêteté. Le film a beaucoup de craintes à bas prix attendues et parfois écrase sur le gore. J’étais d’accord avec ça parce que les slasher du passé ont parfois ce sentiment.

    Ce n’est pas un film slasher mémorable, mais j’apprécie le thème du film et j’étais assez satisfait du produit final. Le tueur de slasher Hell Fest n’a pas vraiment une grande présence et il tombe dans les tropes habituels des tueurs d’horreur, mais j’ai été amusé avec ce film stupide. C’est ce qui était nécessaire. Une intro assez décente dans ce mois d’horreur à venir. 6.5/10

  3. Anonyme dit :

    Quand j’ai vu la bande-annonce, cela m’a immédiatement rappelé un retour en arrière dans les films slasher des années 70 et 80 des années précédentes avec une tournure d’ère nouvelle et mes impressions étaient correctes.

    L’histoire tourne autour d’un groupe d’amis assistant à un événement gigantesque appelé «Hellfest» à l’Halloween. Un tueur en série qui a déjà tué à la fête des enfers revient et les cible lentement en train de traquer et de se frayer un chemin vers sa proie.

    Ce n’est pas super original mais encore une fois, c’est plus un retour en arrière simpliste comme Halloween (1978)

    De loin le meilleur acteur dans le film est Bex Taylor Klaus, elle porte ce film avec son énergie et ses côtelettes de théâtre solides. Tony Todd est fiable, comme toujours. Je pensais que Christian James avait également fait du bon travail. Le casting a quelques dialogues qwerky qui sont une touche agréable permet aux personnages de se sentir plus réalistes, mais ils sont sous-développés et plus simples comme à nouveau le vendredi 13 ou Halloween.

    Le film commence un peu difficile après l’intro mais prend ses repères et devient plus fort au fur et à mesure qu’il s’intensifie et se termine à la fin. La palette de couleurs est très argento et l’environnement est génial. Bien qu’elle ait surgi, elle fait peur aux manèges et aux maisons hantées.

    La fin du film est ok. Il aurait dû s’arrêter 2 minutes avant et c’était mieux, mais je comprends ce qu’ils cherchaient.

    Bien que d’autres critiques puissent critiquer ce film, comme Chris Stuckmann, je pense que c’est mal placé ou ils ont exprimé des attentes beaucoup trop élevées pour ce film d’horreur. Je suis un grand cinéphile et un grand fan de film d’horreur et je pense que dans l’ensemble, ce film savait de quoi il s’agissait et n’essayait pas d’être différent.

    C’est un film solide et pour ceux qui s’attendent à une balade amusante, profitez de la fête des enfers. Pour ceux qui attendent un citoyen, le film d’horreur niveau kane ou exorciste saute probablement celui-ci

  4. Anonyme dit :

    Octobre est de nouveau sur nous! Cela signifie que, parallèlement aux belles couleurs d’automne qui se dégagent, la saison effrayante de Halloween revient également. Avec les citrouilles, les bonbons de taille amusante et les parités, c’est aussi le moment où les lieux populaires fréquentent la ville. Ces repaires s’adressent à ceux qui veulent quelque chose de vraiment effrayant, comme s’ils venaient d’entrer dans leurs films d’horreur préférés … sans les tueurs en série bien sûr. Je ne suis allé que quelques-uns et j’ai eu plus de rires que de peurs. C’est parce que j’apprécie davantage les repaires de la même manière qu’un spectacle sur scène est retiré.

    Alors, pourquoi y a-t-il des fans dévoués qui continuent à aller plus loin avec des labyrinthes où ils vous endurcissent (oui, ils peuvent le faire)? Encore une fois, cela fait partie de l’atmosphère d’Halloween qu’une partie de l’évasion désire. Nous savions déjà que nous allions survivre à la nuit, mais nous aimons voir si notre suspension interne d’incrédulité pouvait nous activer et nous mettre dans la peur que nous désirons. Je peux comprendre que cela peut être trop intense pour beaucoup de gens, mais encore une fois, cela fait partie de la saison. Il est agréable de voir un film comme Hell Fest mettre en scène un slasher dans un parc hanté.

    Une jeune étudiante, Natalie (interprété par Amy Forsyth), rend visite à son ancienne camarade de chambre Brooke (interprétée par Reign Edwards) et à sa camarade de classe Taylor (interprétée par Bex Taylor-Klaus). Non seulement ils vont au Hell Fest du parc hanté, mais ils se retrouvent avec des amis, y compris Gavin (joué par Robby Attal) qui a eu tout le monde contre V.I.P. passe (ce qui signifie aucune ligne en attente). Avec les différentes personnes qui entrent, ils voient cette Hell Fest d’acteurs effrayants, plusieurs labyrinthes à explorer et même tout un pays appelé “The Deadlands” où les acteurs ont le droit de toucher et d’aller plus loin avec leurs frayeurs.

    Le problème? Une personne non identifiée entre dans le parc et entre les labyrinthes et commence à tuer des invités au hasard. Nos héros ne voient rien de mal jusqu’à ce que ce gars-là acquiert un masque et commence à les traquer. Au début, ils le considèrent comme un très bon acteur, mais lorsque des amis commencent à disparaître, ils sont de plus en plus inquiets. Même lorsqu’ils essaient de parler à la sécurité (qui leur dit qu’il peut arrêter quelqu’un pour avoir fait leur travail), ils ne semblent pas avoir beaucoup d’options. Plus ils se rendent dans les Deadlands, plus ils se sentent plongés dans l’enfer.

    Ainsi, en lisant ceci, vous pouvez déjà dire que Hell Fest suit de nombreux trop-pleins de slasher que nous avons vus auparavant; le groupe de collégiens, d’autorité insensible, marchant quelque part, un tueur avec un masque, etc. Cela ne plaira certainement pas à ceux qui recherchent un nouveau type de film d’horreur (comme Hereditary). Cela semble être plus fier d’être un slasher typique. A cause de ça, ça ne me dérangeait pas. Cela tient en grande partie à son cadre et à son atmosphère.

    Hell Fest regorge d’images de Halloween ressemblant à des parcs à thème, qui ont l’air vraiment cool. J’avais peur qu’ils essayent de sortir des labyrinthes hantés dont seules les équipes d’effets hollywoodiennes sont capables. Au lieu de cela, chaque labyrinthe a le bon équilibre entre la panache et la panique. Cela ressemble à quelque chose qui serait construit à Knott Berry Farm ou Universal Studios. Une partie de moi veut vraiment visiter cet endroit … sans le massacre bien sûr. Même les acteurs les plus effrayés semblent très bien avec certains qui viennent à eux à des moments aléatoires, et certains en plein maquillage organisant des émissions effrayantes sur les guillotines.

    L’histoire est minime car ce qui est servi est une excuse pour montrer le parc. Les acteurs principaux comme Amy Forsyth et Bex Taylor-Klaus se débrouillent bien. Leur assez intéressant que nous voudrions visiter le parc avec eux. Même quand ils sont finalement poursuivis par le tueur (je jure, je ne pense même pas qu’ils lui ont donné un nom), nous voulons les voir survivre. De plus, comme beaucoup de slashers, sans rien révéler, cela se moque de vous pour une suite potentielle d’une manière trope que nous avons vue auparavant. J’aimerais cependant que cela se poursuive.

    Je vais donner ces sept billets à la ferme effrayante de Knott sur dix. Hell Fest est peut-être un slasher typique, mais il est tellement atmosphérique que ceux qui sont allés dans ces lieux vont probablement l’apprécier. Il est difficile de le formuler ou d’être critique car il est également court et ne dure pas plus de quatre-vingt-cinq minutes. C’est une montre amusante. Alors voyez-le et comprenez que tout cela fait partie du spectacle.