L’Epoque en streaming VF HDLIGHT

video

Liens de Téléchargement

Uptobox Fastdownload HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

L’Epoque
Réalisateur(s) : Matthieu Bareyre
Acteur(s) : acteurs inconnus
Catégorie(s) : Documentaire
Langue : VF

Dans les mois qui ont suivi les attentats terroristes à Paris, la jeunesse a pris la nuit. Une communauté est née, elle cherche son appartenance à un monde qu’elle ne comprend pas et cherche à changer les règles. Conduits par de nouveaux visages et des groupes inédits, avec leurs valeurs et leurs idéaux, ils ouvrent un nouveau dialogue, défient l’État et se préparent à un nouveau type de révolution.
Titre international : Young and Alive

1 commentaire pour le film “L’Epoque” :

  1. Anonyme dit :

    Young and Alive est un documentaire particulièrement exaltant et extrêmement douloureux sur la jeunesse parisienne d’aujourd’hui, filmé plus de trois ans après l’attentat de Charlie Hebdo. Les interviewés sont un groupe de la France moderne: riches, pauvres, classes moyennes, noirs, blancs, arabes. Leurs préoccupations vont de l’âge adulte précaire à l’injustice policière en passant par la négligence du gouvernement. La pertinence des attaques est presque sans objet. Les peurs, l’apathie et les aspirations d’une génération les propulsent dans les rues et dans la nuit.

    Matthieu Bareyre structure intelligemment les témoignages: nous commençons par des enquêtes qui traduisent espoirs, rêves et occasions manquées. Nous terminons par des déclarations de volonté politique, avec le désir de refaire un État français morcelé et décrépit. Les émeutes sont parsemées de boîtes de nuit, la musique de chacun submergeant les unes sur les autres. Les ruptures de silence nous ramènent dans un langage embryonnaire, dans des efforts pour exprimer la frustration, les préjugés et le désespoir.

    Un étudiant en affaires de la classe moyenne parle d’une ambition contrariée – ses parents l’empêchant de poursuivre une carrière dans l’étude des langues. Cela ne pourvoirait pas à sa famille attendue, à ses enfants imaginés. C’est dommage, mais il ira probablement bien. Une jeune fille noire, remplie d’antagonisme polémique féroce et insolent, réprimande la police anti-émeute. Cette histoire est plus tragique, moins qualifiée par la sécurité financière et une identité figée. Il se termine sur une note pessimiste sans équivoque.

    Les élites politiques s’en sortent mal. Manuel Valls, François Hollande et Emmanuel Macron sont montrés – peut-être sans surprise – comme déconnectés. Les séquences vidéo de leurs appels aux armes lisses et professionnels sont ironiquement juxtaposées au désir rudimentaire et antipathique des jeunes pour la justice sociale. Les sujets sont presque exclusivement à sens unique sur le plan politique, et une variété plus grande aurait peut-être permis d’obtenir un tableau plus complet: il ne fait aucun doute que les réactionnaires et l’extrême droite parcourent les arrondissements. Peut-être qu’ils ne méritent pas d’être entendus.

    Le film fait bien de ne pas exagérer la polémique, permettant ainsi aux interventions franches et nuancées de parler pour eux-mêmes. Il y a de lourdes disputes intellectuelles parmi la rage. Globalement, il s’agit d’un travail réalisé et édité de manière experte, qui ne mette pas en doute l’espoir et les attentes, mais nous laisse décontenancés qu’un Européen noir décide de renoncer à sa citoyenneté.