Outlaw King : Le roi hors-la-loi en streaming VF HDLIGHT

Liens de Téléchargement

Uptobox Fastdownload HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

Outlaw King : Le roi hors-la-loi
Réalisateur(s) : David Mackenzie
Acteur(s) : Aaron Taylor-Johnson, Chris Pine, Florence Pugh
Catégorie(s) : Drame, Historique
Langue : VF

L’histoire vraie et inédite de Robert Bruce, noble vaincu de l’Écosse médiévale devenu roi contre son gré puis héros hors-la-loi en l’espace d’une année. Contraint à se battre pour sauver sa famille, son peuple et son pays de l’envahisseur anglais, Robert Bruce s’empare de la couronne écossaise et rassemble une troupe de soldats hétéroclites. Avec eux, il devra affronter la colère de l’armée la plus puissante au monde, menée par le féroce roi Édouard 1er et son imprévisible fils, le prince de Galles.

3 Commentaires pour le film “Outlaw King : Le roi hors-la-loi” :

  1. Anonyme dit :

    J’ai eu l’occasion de voir cela au TIFF en septembre, et d’après ce que j’ai entendu dire, le réalisateur David Mackenzie a ensuite réduit le film de plus de 20 minutes (après le retour des spectateurs du TIFF et ses propres instincts artistiques).

    Ce film devait être un projet passionnant pour Mackenzie, car il devait connaître cette histoire, cette version en tout cas, serait à jamais comparée à Braveheart. C’est inévitable. Cependant, j’ai été surpris de constater que Mackenzie, un homme qui nous a offert l’incroyable Hell ou High Water, nominé aux Oscars, nous a également apporté Outlaw King, car le film a été battu avec désespoir. Il y a un tout petit peu d’humour, il y a un peu de cœur, mais c’est devenu un long chemin de souffrance, et c’est même comparable à la fin tragique de Braveheart.

    Je souhaite qu’il ait plus du même mélange de vie et de drame que Hell ou High Water.

  2. Anonyme dit :

    L’ancienne génération de nobles écossais fatiguée de la guerre et livrée au roi anglais Edward, la jeune génération ne se rendit qu’avec réticence. Après la mort de son père, Robert the Bruce (avec une prétention raisonnable au trône écossais) mena une rébellion, avec de multiples victoires et défaites, dans des batailles petites et grandes.

    Il y a trop de chefs écossais mineurs qui ont rejoint la cause, pour être massacrés lors des batailles. (Je ne peux pas les appeler chair à canon – les canons n’ont pas encore été inventés.)

    Le film est spectaculaire sur grand écran, en particulier les scènes de grande bataille. Je l’ai vu dans un théâtre de 2 000 places au Festival international du film de Toronto. Je ne suis pas sûr que cela se traduira bien à la télévision, sauf si vous avez quelque chose comme une bête de 70 pouces.

  3. Anonyme dit :

    J’ai vu ce film au Festival de Toronto et je ne m’attendais pas à de grandes choses. À ma grande surprise, j’ai vraiment apprécié le son gore et tout cela, et il mérite d’être vu sur un grand écran pour rendre justice à sa portée épique. La campagne écossaise est spectaculaire, tout comme les scènes de bataille. Le film prend quelques libertés avec l’histoire, modifiant quelque peu la chronologie ou fusionnant des personnages et des événements, mais en général, ces modifications renforcent les conflits dramatiques. Outlaw King tente courageusement d’expliquer les complexités de la guerre d’indépendance écossaise et des alliances changeantes, mais certains personnages se perdront dans la composition de ceux qui ne sont pas familiers avec l’histoire réelle. Aaron Taylor Johnson se distingue en tant que James Douglas, et Stephen Dillane est à son meilleur Stannis Baratheon alors qu’Edward I. Florence Pugh a joué son rôle relativement petit, l’épouse de Robert se démarquant par l’intensité de sa performance. La bande son hante et la musique est utilisée à bon escient. Dans une scène où le Bruce a subi une perte personnelle dévastatrice, Chris Pine ne dit rien mais commence à chanter une lamentation traditionnelle écossaise et les autres hommes se joignent à lui, ce qui exprime bien plus d’émotion que tout dialogue possible, d’autant plus qu’il chante si bien qu’il serait la bienvenue à tout ceilidh. Est-ce parfait? Est-ce que ça vaut la peine de regarder? Oui, de préférence sur grand écran.