Possum VF HDLIGHT

Regarder Possum streaming vf
Voir Possum en streaming HD

Liens de Téléchargement

Uptobox Fastdownload HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

Possum
Réalisateur(s) : Matthew Holness
Acteur(s) : Alun Armstrong, Sean Harris, Simon Bubb
Catégorie(s) : Drame, Epouvante horreur, Thriller
Langue : VF

En disgrâce, un marionnettiste revient dans la maison de son enfance. Il va devoir se confronter à son beau-père et aux secrets qui le tourmentent depuis si longtemps.

3 Commentaires pour le film “Possum” :

  1. Anonyme dit :

    Possum était un film fou. Tout d’abord, l’atmosphère est intense. Il faisait noir, triste et effrayant. il y a une araignée qui est intense, et si vous en avez peur, c’est encore pire. Je ne me suis pas caché sous une couverture pour regarder un film d’horreur depuis longtemps. C’est un film très lourd, et bien que sa partie dramatique soit à la fois thriller et non horreur, j’étais au bord tous le film et j’ai apprécié chaque minute, même si j’essayais de me cacher.

  2. Anonyme dit :

    Possum est un film (très) léger sur le marionnettiste shamed Richie (Sean Harris) qui revient dans la maison en décomposition de son enfance. Richie passe ses journées à errer dans une partie non divulguée de Norfolk (population 10?) Accompagnée d’une bande-son d’atelier radiophonique. Une affaire d’enlèvement d’enfants se cache également dans l’ombre. Richie pourrait-il être impliqué, et quelle est cette effroyable apparition nichée dans les entrailles de son sac? Ouais, sur papier, celui-ci me semblait bien aller dans ma rue. C’est donc avec le cœur lourd que je regrette de vous informer que les débuts de Holness à la présidence du réalisateur / réalisateur sont une grande déception.

    Basé sur une nouvelle autodidacte (et montrant chaque parcelle de celle-ci), la pseudo-horreur de l’art de Lynness de Holness, douloureusement dérivée, aurait été à juste titre rejetée avant le tournage d’un cadre si son nom n’y avait pas été attaché. Cependant, c’est moins Eraserhead et plus Basketball de Frank Henenlotter qui écrase Spider de David Cronenberg sans l’esprit et l’intrigue d’aucun d’eux. La surprise et le suspense s’évaporent dans les 20 premières minutes et il passe le reste de son temps à frapper le même battement sourd jusqu’à ce que le résultat anti-climactique, qui ne soit pas trop choquant, se révèle.

    J’apprécie le fait que la nature répétitive du récit soit intentionnelle et absolument fondamentale pour l’image vivante qu’il tente de représenter d’un cauchemar dans un cerveau endommagé. Mais le manque de variation dans le ton et le design (sans parler des lieux) en fait une expérience de visionnage très laide et oppressante, et non dans la façon dont son créateur espère.

    Les performances ne sont pas convaincantes non plus: Alun Armstrong, dans le rôle de Oncle Maurice, de Richie, dévore les scènes de dramaturgie amateur à la manière de Bill Sykes, tandis que Harris (un acteur dans lequel je suis irrationnellement depuis son revers de Prométhée) va en pleine méthode avec une note, un gobelet de misère et des contorsions du corps du mannequin. Et, fidèle à la mode Lynch-clone, il le porte avec une chemise grise sans couture et boutonnée au cou.

    Il est donc ironique de constater que la seule chose positive à dire sur lui (et sur Possum dans son ensemble) est la contribution majeure qu’il apporte à la chose effrayante que vous pouvez voir sur l’affiche. L’arachnide est sublime et c’est la seule chose dont vous vous souviendrez longtemps après que vous ayez oublié le film.

  3. Anonyme dit :

    Ce n’est pas une horreur, c’est tendu et atmosphérique, le jeu des acteurs est de première classe, il n’ya pas beaucoup de dialogue, vous vous asseyez sans cesse, vous vous posez constamment des questions en espérant obtenir des réponses, ce qui vous nourrira goutte à goutte … était une horreur et a été initialement déçue aux alentours de 30 minutes, mais cela a gardé mon intérêt et je suis heureux d’avoir changé d’attente. Je veux dire 3/5, mais je pense que c’est parce que j’attendais autre chose. Je pense que cela en vaut la peine 4/5. En ce qui me concerne, c’est un sacré bon travail, tendu, de mauvaise humeur, plein de suspense…