Rider en streaming VF HDLIGHT

video

Liens de Téléchargement

Uptobox Fuuze HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

Rider
Réalisateur(s) : Jamie M. Dagg
Acteur(s) : Rossif Sutherland, Sara Botsford, Ted Atherton
Catégorie(s) : Thriller
Langue : VF

Au fin fond du Laos, un jeune médecin expatrié se retrouve mêlé bien malgré lui à une affaire de meurtre, où toutes les apparences l’accusent. Pris en chasse par les autorités, il doit coûte que coûte trouver un moyen de fuir le pays ? Mais sans argent, sans passeport, sans parler la langue, jusqu’où pourra-t-il aller ?
Titre original : River

3 Commentaires pour le film “Rider” :

  1. Anonyme dit :

    John Lake (Rossif Sutherland) est un médecin travaillant pour une ONG au Laos quand on lui dit de s’absenter après un peu de «stress» sur le lieu de travail. Il se rend donc dans une partie pacifique du pays pour «r et r». Il constate ensuite une agression sexuelle entre une touriste et une fille de la région. Il intervient – et il ne faut pas longtemps pour que les choses aillent très mal, très vite.

    C’est là le résumé et en dire plus serait un peu un spoiler de terrain, mais c’est un thriller, donc vous savez qu’il va y avoir beaucoup plus que cela ci-dessus. Et ça gère très bien le thriller; le jeu des acteurs est très bon aussi est la direction.

    C’est un de ces films qui privilégie le réalisme réaliste plutôt que le sensationnalisme et qui l’aide à atteindre le niveau d’authenticité nécessaire, ce qui signifie que j’ai été capable de comprendre et de participer plus profondément aux personnages. C’est l’un de ces films qui semblent avoir passé inaperçu, ce qui est dommage car c’est un film qui vaut vraiment le détour.

  2. Anonyme dit :

    Un médecin nord-américain travaillant au Laos tue accidentellement un Australien qui vient de violer une femme de la région. Il fuit ensuite les autorités alors que la révélation selon laquelle l’homme qu’il a tué est un fils de sénateur aggrave la situation.

    Cette coproduction canadienne / laos indépendante est un thriller qui met en vedette le fils de Donald Sutherland, Rossif Sutherland. Il est présent dans toutes les scènes et il est assez bon, traduisant le scénario inquiétant dans lequel son personnage se trouve de manière convaincante. L’histoire elle-même est assez épargnée, sans aucun gaspillage. Cela avance à un très bon rythme, ce que vous attendez d’un film de chasse, et cela crée parfois un suspense décent. Ce qui l’amène à un autre niveau, c’est le paramètre. Peu de films sont tournés au Laos et les lieux exotiques offrent une toile de fond très agréable aux événements. En dehors de cela, il n’ya peut-être rien de particulièrement extraordinaire dans celui-ci, mais il fonctionne toujours très bien et est globalement un thriller maigre bien exécuté.

  3. Anonyme dit :

    “River” est un film laotien sur John Lake, un médecin américain travaillant au Laos, qui intervient dans l’agression sexuelle d’une jeune femme par un touriste australien. Ses efforts d’intervention l’ont amené à tuer le touriste australien, à être accusé par erreur d’avoir agressé sexuellement la femme et à faire de lui un fugitif recherché. Le film est réalisé par le nouveau réalisateur canadien Jamie M. Dagg, qui fait un sacré travail avec ce film.

    Le film prend son temps pour développer le personnage de John puis le jette dans cette folle situation dans laquelle il s’est plongé par erreur. Je me sentais si empathique envers John parce qu’il voulait faire ce qui était juste et, ce faisant, il tue accidentellement un gars et est faussement accusé d’avoir agressé une femme. L’histoire est très simple et a déjà été faite dans de nombreux autres films, mais ce qui distingue tout le monde de “River” est son réalisme et la performance de Rossif Sutherland dans le rôle de John. Sutherland apporte beaucoup d’énergie à ce rôle et fait un excellent travail en étant une personne effrénée, effrayée et innocente.

    Tandis que le film se poursuit et que John est en fuite, vous découvrirez plus tard à qui est lié le touriste australien, ce qui ajoute un nouveau degré d’extrême à la situation. Il n’ya pas grand chose à dire sur l’histoire du film, vous avez un homme en fuite qui fait ce qu’il peut pour ne pas se faire arrêter pour de fausses causes. Les performances sont excellentes, la direction est excellente et la cinématographie est globalement très bonne.

    Quelques problèmes avec le film, c’est que dans certaines scènes, lorsque John est poursuivi ou lance la caméra, il est très fragile. Et au cours des dix dernières minutes du film, quelque chose a été révélé sur la situation de John dans laquelle notre personnage se trouve dans une action qui ne m’a pas trop plu.

    Overall “River” est un formidable premier long métrage de réalisateur pour Jamie Dagg, qui présente d’excellentes performances de Rossif Sutherland et de tous les acteurs. Je suis impatient de voir ce que ce jeune homme talentueux fera ensuite.