The Prodigy en streaming VF HDLIGHT

video

Liens de Téléchargement

Uptobox Fastdownload HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

The Prodigy
Réalisateur(s) : Nicholas McCarthy
Acteur(s) : Colm Feore, Jackson Robert Scott, Taylor Schilling
Catégorie(s) : Epouvante horreur, Thriller
Langue : VF

Une mère inquiète du comportement perturbant de son jeune fils pense que quelque chose de surnaturel pourrait l’affecter.

7 Commentaires pour le film “The Prodigy” :

  1. Anonyme dit :

    Toujours pour un film d’horreur, peu importe quoi. La bande-annonce de The Prodigy était intéressante, mais c’est l’un des cas où elle aurait dû montrer moins, moins c’est plus pour celui-ci. Cette peur du saut qui met fin à la bande-annonce aurait été fantastique si nous n’avions pas su qu’elle se produirait dans le théâtre. Quoi qu’il en soit, ce film a des objectifs au début et commence par intriguer avant de dégénérer en désordre.

    Le film parle d’un garçon de huit ans nommé Miles. Au début, ses parents le croient doué, mais ils se rendent vite compte que leur fils a quelque chose de bizarre. Ses actions deviennent bizarres et frisent la psychopathie. Il s’avère que Miles est possédé de l’esprit réincarné d’un tueur en série dérangé qui est décédé au même moment de sa naissance. Ses parents doivent trouver une solution pour libérer leur fils du mal qui l’incarne.

    Il y a une prémisse intrigante ici. Le jeune acteur présenté en tant que Miles est bon, tout comme Taylor Schilling. Le film n’offre pas autant de crainte de sauter que je ne l’aurais pensé grâce à la bande-annonce et à son intrigue. L’ambiance et le ton mis en place au début fonctionnent vraiment. Je dirais que le dernier quart du film est l’endroit où il va en enfer. Quand la finale et la progression vers elle sont révélées, j’ai vraiment perdu tout intérêt.

    Les motivations et les actions du personnage sont également extrêmement idiotes. Au point où j’ai voulu maudire à l’écran au cinéma. Le film devait arriver à sa conclusion d’une manière qui respecte en quelque sorte le développement et la qualité du début. Toujours pour les chercheurs d’horreur qui ne sont pas trop critiques, cela pourrait être quelque chose à apprécier. 5.5/10

  2. Anonyme dit :

    Un jeu d’acteur parfait, une histoire fantastique, un film tendu et complètement captivant. Si vous voulez regarder un thriller, c’est celui que vous voulez voir. Mon pari est sur un ‘Le prodige 2’, et ma femme et moi irons le regarder à la minute où il sortira. Superbe film avec tout ce que vous voulez dans un thriller à suspense!

  3. Anonyme dit :

    Je n’ai jamais été un grand fan du genre horreur, mis à part quelques joyaux qui me caractérisent. Il faut beaucoup pour qu’un film d’horreur m’impressionne, car le genre est devenu un peu la cible de nombreuses blagues ces temps-ci. The Prodigy n’allait jamais être le meilleur film d’horreur à être sorti depuis des décennies ou quoi que ce soit du genre, alors je n’avais aucune attente en entrant dans celui-ci. Cela dit, c’est la définition d’un film qui a beaucoup d’éléments prometteurs, mais qui en fin de compte n’en tire pas parti. Je ne peux pas me recommander ce film, mais je ne ressens pas non plus le besoin de le déchirer. Le Prodigy est au mieux une expérience de milieu de route, mais il présente quelques avantages.

    Après avoir échoué à concevoir un enfant pendant de nombreuses années, un couple acquiert le bonheur qu’il cherchait quand il deviendrait enfin possible. Après seulement quelques mois de sa naissance, Miles montre des signes de génie, d’où son titre, The Prodigy. Lorsque des comportements mystérieux commencent à se produire en raison de son comportement, des croyances religieuses et des mythes se dévoilent et le film devient incroyablement intriguant. Sans ruiner les pouvoirs qui sont réellement à l’œuvre ici, je dirai simplement que la tournure de cette histoire m’a rendu accro. C’est un peu idiot, trop compliqué, mais cela a fonctionné dans le contexte du film.

    Malheureusement, c’est là que se termine l’essentiel de mes louanges. Avec une solide distribution comprenant Taylor Schilling, Colm Feore et le jeune Jackson Robert Scott, ils sont en mesure de vendre ce matériau et de le rendre très crédible. Le troisième acte, cependant, est l’une des conclusions les plus stupides d’un film que j’ai vu depuis longtemps. Même y entrer serait un spoiler, mais cela ressemblait à l’apogée d’un film complètement différent et cela me paraissait mesquin. C’est comme si une idée unique était en train de devenir quelque chose de cool, mais en fin de compte, elle empruntait une voie extrêmement facile et le fait que ce soit un enfant qui joue ce rôle est un peu dérangeant (d’une mauvaise manière).

    À la fin, The Prodigy est un film d’horreur qui profite de quelques formidables craintes de saut qui m’ont fait quitter mon siège et de performances très dévouées, mais le film se défait vraiment au moment où le générique commence. C’est le pire type de film à regarder parce que ce n’est pas terrible, mais il n’en embrasse pas tout le principe. Ce film était comme regarder un film de super-héros où le héros de l’histoire vous dit tout ce qu’il peut faire, mais ne présente jamais une grande partie de ce pouvoir. Le Prodigy peut plaire à certains téléspectateurs, mais j’ai trouvé que c’était un gaspillage de potentiel et d’esprit mesquin du début à la fin. Même si ce film ne m’enthousiasmait pas du tout, j’étais toujours déçu. 5/10

  4. Anonyme dit :

    Pensez ‘Orphan’ avec un trait de tous les autres films de possession génériques auxquels vous pouvez penser. Juste un autre film “diabolique” avec des frissons minimes, des peurs et une sacrée histoire prévisible. Un nouveau-né développe rapidement son cerveau plus rapidement que la plupart des gens, ce à quoi il commence rapidement à agir étrangement et violemment à l’âge de huit ans.

    McCarthy n’est pas le réalisateur d’horreur le plus connu, mais il est certain qu’il a un œil pour les plans atmosphériques et un éclairage tamisé. Un jeune Robert Scott a joué le fils prodige avec brio. En changeant simplement l’expression du visage, il était capable de transmettre un pincement meurtrier à son personnage. Oh, et quelques phrases sur les organes phalliques qui m’ont fait rire aux éclats (bien qu’un peu compliqué …). Il y a eu un ou deux moments inquiétants, en particulier lorsque le fils a couru vers la caméra dans le noir et que j’ai sauté de ma chaise deux fois. Pas parce que c’était effrayant.

    Non, malheureusement ce film nous fait peur avec les peurs de sauts les plus bruyantes et les plus odieuses possibles. Le garçon se tourne vers le miroir? Bruit piercing! La lumière ne s’allume pas? Bouche tes oreilles! Le garçon dit “je t’aime”? Eh bien, vous avez l’idée. En horreur, ce n’est pas effrayant. Les thèmes de la réincarnation et de la renaissance ont été exécutés avant d’innombrables fois, faisant de cette expérience une expérience plutôt ennuyeuse. Les performances parentales de Schilling et Feore étaient au mieux médiocres et le film se termine de manière insatisfaisante dans une tentative d’ouverture pour une suite. Quelques décisions de complot, telles que le choix de la mère de rendre visite à la victime, étaient simplement diaboliquement stupides et égoïstes. Je veux dire vraiment? Ces personnages ne pensaient tout simplement pas comme des êtres humains rationnels, et c’est ce qui a aggravé le film. Ils se sont tous conformés aux tropes d’horreur typiques, ce qui en fait un film extrêmement inimitable. Mieux vaut utiliser vos cellules cérébrales ailleurs. 5/10

  5. Anonyme dit :

    C’est un bon film d’horreur. Histoire directe, aucun complot ne vous saisit du tout au tout. Il y a quelques rebondissements à la fin. Taylor Schilling (mère) et Jackson Robert Scott (enfant possédé) ont bien joué. Une scène où les miles qui étreignent sa mère lui fait voir son vrai corps est très effrayante. Comme moi, ce film devrait avoir une suite et doit avoir une prequel. Je pense que ce serait une franchise comme invoquer, parce que l’enfant grandira et deviendra un homme et facturera sa partition originale. Je crains ce qu’il va faire alors? Et son père est toujours en vie.

    C’est un must pour les amateurs d’horreur. 7/10

  6. Anonyme dit :

    Le film était bien meilleur que ce à quoi je m’attendais. Je suis très impressionné. Je n’ai pas été aussi nerveux en regardant un film depuis longtemps. Cela explique le succès de ce film. Le jeu des acteurs était bon, mais surtout le jeu de Robert Scott Jackson était incroyable.

  7. Anonyme dit :

    Les fans d’horreur, n’écoutez pas les mauvaises critiques, regarder le film et jugez par vous-même. J’ai vraiment apprécié le film, le rôle, en particulier Jackson Robert Scott en tant que Miles, il a joué le mal à la perfection et le look de la réalisation et du film était génial. J’ai adoré The Prodigy et j’espère qu’il y en a un autre.