Un Amour impossible en streaming VF HDLIGHT

Liens de Téléchargement

Uptobox Fastdownload HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

Un Amour impossible
Réalisateur(s) : Catherine Corsini
Acteur(s) : Jehnny Beth, Niels Schneider, Virginie Efira
Catégorie(s) : Drame
Langue : VF

Après 50 ans passés à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, fait la connaissance de Philippe, un jeune homme brillant issu d’une famille bourgeoise. De cette connexion brève mais passionnée naît une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale et Rachel doit élever sa fille seule. Indépendamment, pour que Chantal soit son grand bonheur, c’est pourquoi elle se bat pour que cela manque de relance, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille.

1 commentaire pour le film “Un Amour impossible” :

  1. Anonyme dit :

    “C’est l’histoire d’un amour éternel et banal qui apporte chaque jour des choses bonnes et mauvaises.” Nous sommes en 1958 à Châteauroux, une petite ville de la province française, et un couple se rend sur la piste de danse pour danser une chanson de Dalida, dont les mots prémonitoires hanteront les quarante années qui suivent ce coup de foudre. Un vaste arc temporel basé sur un roman de Christine Angot, que Catherine Corsini a adapté dans son nouveau film An Impossible Love [+], présenté au 33e Festival international du film francophone de Namur (FIFF) après sa première à la fin du mois Août au Festival du Film Francophone d’Angoulême et juste avant sa sortie française le 7 novembre.

    Reprenant les racines d’une relation entre une mère et sa fille (qui raconte l’histoire par une voix off), le long métrage se divise en trois phases, commençant par une brève romance entre Rachel (Virginie Efira), modeste et déterminée, dame célibataire âgée de 25 ans et le beau noir, Philippe (Niels Schneider), qui est venu travailler comme traducteur sur une base américaine voisine et est le fils d’une famille de médecins parisiens. La fascination intellectuelle et la convoitise font de Rachel la victime consentante d’une affaire que Philip annonce ouvertement comme n’ayant pas d’avenir matrimonial, car elle était “au-delà de l’ordre social” (“si vous aviez été riche, cela aurait peut-être été différent”), avant retour à Paris quelques mois plus tard.

    Mais Rachel est enceinte et ne cessera jamais d’essayer de faire reconnaître sa fille Chantal et de revoir Philippe, qui jouera au chat et à la souris avec ses sentiments et ses attentes pendant des années, réagissant aux lettres puis disparaissant avant de revenir, plantant des drapeaux rouges ( il épouse une jeune femme riche), avant de disparaître à nouveau. Le temps passe, Rachel mène une vie professionnelle solitaire, élevant sa fille unique dans le mythe de son père ectoplasmique. Mais en tant qu’adolescente (Estelle Lescure), Philippe accepte finalement de les revoir et de reconnaître Chantal comme la sienne. Une décision qui aura des conséquences profondes pour la mère et la fille et qui va empoisonner leur relation ultérieure (avec Jehnny Beth en tant que Chantal, qui devient également épouse et mère à son tour).

    Disséquant la forte emprise d’un manipulateur pervers sur une femme aveuglément amoureuse dans un contexte de rejet de la classe sociale, An Impossible Love utilise une forme très classique, avançant dans le temps avec des coupes bien équilibrées (basées sur un scénario écrit par le réalisateur avec Laurette Polmanss), tout en brossant un portrait terrible du très mauvais karma résultant d’une passion émotionnelle. Cependant, sans que leurs performances soient impliquées, les âges réels des deux acteurs principaux posent quelques problèmes (Virgina Efira est moyennement crédible à 26 ans et Niels Schneider semble vieillir comme Dorian Gray), tout comme le recours au récit une voix off qui rend certes hommage au texte de Christine Angot, mais qui éloigne le spectateur du déroulement cruel des événements. Des choix qui pourtant découlent d’un désir fidèle d’embrasser plusieurs destins et d’amours impossibles (entre mère, père et fille) dans le même film, un thème que la cinéaste ne perd jamais de vue dans son désir de lever le voile sur la bassesse au travail au détriment de la pureté des cœurs.