Wardi VF HDLIGHT

Regarder Wardi streaming vf
Voir Wardi en streaming HD

Liens de Téléchargement

Uptobox Fastdownload HDLIGHT (VF)

Synopsis et détails

Wardi
Réalisateur(s) : Mats Grorud
Acteur(s) : Aïssa Maïga, Pauline Ziade, Saïd Amadis
Catégorie(s) : Animation, Drame
Langue : VF

Une jeune fille vivant dans un camp de réfugiés palestiniens découvre l’histoire de sa famille grâce aux histoires racontées par trois générations précédentes de réfugiés.

7 Commentaires pour le film “Wardi” :

  1. Anonyme dit :

    Un film émouvant sur trois générations de Palestiniens vivant dans un camp de réfugiés. C’est à peu près ce que c’est que de rester longtemps à la maison et d’espérer qu’il sera un jour possible de revenir. L’histoire est basée sur des entretiens avec de vraies personnes dans un camp de réfugiés. Des gens qui n’ont généralement pas voix au chapitre et qui ont enfin la possibilité de raconter au monde ce qu’ils ont vécu. De superbes poupées et réglages 3D sont associés à de superbes flashbacks 2D. Un film important!

  2. Anonyme dit :

    Tout le monde devrait voir ce film merveilleux sur les réfugiés palestiniens. Belle animation faite et histoire ponctuelle.

  3. Anonyme dit :

    Son point de vue d’un enfant d’un problème créé par les adultes. Bien que l’enfant soit palestinien, je ne le trouve pas partial, cela dépeint simplement une réalité dans laquelle beaucoup d’enfants doivent malheureusement vivre. Les histoires vécues sont magnifiquement animées en stop motion et illustration, tout simplement magnifiques.

  4. Anonyme dit :

    Ce film peut être utilisé dans différents contextes d’enseignement avec les jeunes et les enfants, de préférence avec une discussion ultérieure. Guerre et oppression, à travers la perspective d’un enfant. Beau film.

  5. Anonyme dit :

    Ce film parle d’espoir. Warda est une petite fille qui cherche de l’espoir dans un camp de réfugiés et parmi des réfugiés en attente depuis plus de six décennies … à un endroit où vous pensez qu’il n’y a plus d’espoir … elle a du mal à le trouver, d’une manière ou d’une autre.

  6. Anonyme dit :

    La tour utilise le mode d’animation pour entrer profondément dans la réalité palestinienne. Et il fonctionne. Vous faites connaissance avec plusieurs personnages animés qui, au cours du film, semblent se transformer en personnes. L’histoire moderne de la Palestine constitue le fond et la dynamo du film. Mais le battement de cœur concerne les expériences quotidiennes de 4 générations de Palestiniens, avec les camps de réfugiés comme camp de base, comme foyer provisoire mais durable – vivant et aimant, combattant et espérant. En espérant pouvoir un jour utiliser la clé qu’ils ont toujours gardée, pour rentrer dans la maison qu’ils ont autrefois perdue et que quelqu’un occupait. Tant de douleur, d’amour, de lutte pour la dignité et l’humanité. L’animation vous parvient sans aucun acteur en tant que médiateur. Allez le voir et contemplez-le!

  7. Anonyme dit :

    Le film est un portrait humanisant de personnes vivant dans un camp de réfugiés moderne ET une animation qui m’a fait pleurer au cinéma. J’ai également eu le plaisir de lire dans le magazine israélien TIME OUT que le film réussit à NE PAS attaquer Israël. Au lieu de mettre en lumière la vie quotidienne (et l’histoire familiale) d’une famille palestinienne vivant à Beyrouth aujourd’hui… Ce sont de vraies personnes.

    La raison de ma note 10/10 inhabituelle est que je n’ai jamais vu un film qui utilise l’animation pour traiter le sujet palestinien. Conseillé!